Assistance à la Fin de Vie

L’attachement que nous éprouvons pour notre animal nous rend sa disparition douloureuse et parfois dure à accepter. Si la fin de vie de l’animal peut parfois survenir tranquillement dans son sommeil, il arrive parfois que la situation soit difficile pour l’animal et nous amène à envisager une euthanasie.

Quand envisager une euthanasie ? 

L’euthanasie est un acte vétérinaire qui consiste à interrompre la vie d’un animal dans des conditions décentes afin de lui éviter des souffrances trop importante liées à son état de santé.

 

L’euthanasie d’un animal survient généralement lorsque l’animal présente des douleurs trop importantes qui ne peuvent pas être contrôlées par des traitements ou lorsque ses conditions de vies ne sont plus en adéquation avec son bien-être.

 

Il n’y a généralement pas de «bon moment » pour envisager une euthanasie, celle-ci se décide au cas par cas en fonction de chaque animal et de chaque situation.

Le vétérinaire peut être amené à proposer l’euthanasie s’il juge la situation désespérée ou trop douloureuse pour l’animal mais il n’y a que vous qui puissiez prendre la décision.

Autant que possible, parlez-en avec tous les membres de votre foyer pour décider ensemble.

Le plus important est d'avoir le sentiment d'avoir fait le meilleur choix le moment venu pour lui éviter des souffrances inutiles.

lanterne_accueil_anima_care_détourée.png

Comment se déroule une euthanasie ?

L'euthanasie d'un animal doit être pratiquée par un vétérinaire. C'est un acte toujours indolore, qui est pratiqué de manière à éviter tout stress pour l’animal.

 

En pratique, nous injectons d'abord à l'animal un produit anesthésique pour l'endormir et ainsi lui éviter toute anxiété. Puis quand il s'est couché et s'est endormi profondément, nous lui injectons un deuxième anesthésiant fortement concentré par voie intraveineuse qui arrête progressivement son cœur et sa respiration. L’effet se produit en quelques secondes à quelques minutes après l’injection et reste totalement indolore.

Dois-je être présent ?

Vous pouvez faire le choix d'assister à l’acte d’euthanasie en tout ou partie mais rien ne vous y oblige. Vous pouvez par exemple choisir de rester avec lui jusqu’à la fin de la première phase d’endormissement et ne pas assister à l’injection létale si cela vous est trop difficile. C'est à vous de décider si vous souhaitez être présent, si vous pensez que cela peut vous aider à faire le deuil de votre animal. 

 

Comment prendre en charge la dépouille de mon animal de compagnie ?

Enterrer soi-même son animal est toléré pour des animaux de petite taille et ne peut être envisagé que sur un terrain privé. 

 

La solution la plus fréquemment envisagée est une solution d’incinération. Nous travaillons avec une compagnie nationale de crémation vétérinaire appelée INCINERIS. 

Le corps est pris en charge par la clinique vétérinaire et conservé en chambre froide. La compagnie d’incinération se charge de la levée des corps à la clinique et assure l'incinération de votre animal sur son site basé à Castelsarasin. Une convention d'incinération atteste de la prise en charge du corps et de son incinération. 

 

Deux solutions d’incinération vous sont proposées par INCINERIS :

 

  • L'incinération collective :

Le corps de votre animal sera incinéré avec ceux d'autres animaux de compagnie. Vous ne pourrez pas récupérer ses cendres, qui seront dispersées dans un espace approprié et autorisé. C'est la solution la moins coûteuse. 

  • L'incinération individuelle :

Le corps de votre animal sera incinéré seul, ce qui vous permettra, si vous le souhaitez, d’assister à l’incinération (sur rendez-vous) et de récupérer ses cendres. Elles vous seront restituées après l’incinération si vous souhaitez y assister, ou expédiées directement à la clinique qui vous préviendra dès leur réception. 

 

ET APRÈS …

 

Comment parler du décès de l’animal aux enfants ?

Les enfants ont une approche de la mort généralement beaucoup plus naturelle que les adultes. Il ne s'agit pas de les faire participer à la décision d'euthanasie de l'animal si vous devez la prendre mais il est important de leur parler avec simplicité et honnêteté des évènements. La clinique peut vous fournir des livrets sous forme de bandes dessinées illustrées qui aident à leur expliquer pourquoi leur compagnon n’est plus là. 

 

Prendre du temps pour faire son deuil…

Il est naturel de ressentir une grande tristesse à la mort d'un animal avec lequel vous avez vécu et partagé des moments forts. Ne culpabilisez pas d'éprouver du chagrin. Prenez le temps de faire le deuil de votre animal. Ouvrez-vous en à vos proches et partagez cette épreuve avec eux. 

 

Plus tard, quand vous aborderez sereinement le souvenir de votre animal, vous pourrez envisager, si vous le souhaitez, d'adopter un nouveau compagnon et commencer une nouvelle aventure. 

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements ou un conseil au 05 63 40 31 08